BLOG

« Open spaces », partager un mode de vie alternatif

09 juin 2014, Posté par Elisa Glangeaud dans FOCUS TWAMER
twamers

Nos deux Twamers au moment de leur départ

 

Alexis et Antoine se sont rencontrés sur les bancs de leur école d’ingénieurs. Après avoir testé le travail dans l’industrie aéronautique, ils décident de tout plaquer et d’élargir leur espace en joignant l’Amérique par les deux bouts.

Intitulé  » Open Spaces « , leur projet est né de leur expérience de travail en « open space » (espaces de travail où de nombreux postes sont répartis dans une grande salle, séparés par des cloisons, rien de moins ouvert, ndlr) dans une grande entreprise. Eux ont decidé de sortir de cette “boîte”, des concepts pré-établis du conformisme pour se diriger vers un autre type d’espaces bien plus ouverts…

“Notre projet est calqué sur notre voyage depuis le Canada jusqu’en Argentine. Notre fil directeur est d’observer des manières de vivre différentes tout au long du trajet, de partager notre parcours avec d’autres et d’en faire des reportages écrits et photographiques.”

Les deux voyageurs-Twamers ont d’ores et déjà listé une série de questions sur des thèmes universels, comme la liberté, la religion, la politique, le bonheur…. qu’ils posent au gré des rencontres dans différents lieux et dans différentes conditions. Chaque réponse apporte autant de façons de voir le monde que de personnes sur terre. Ils sont à la recherche d’associations, écos-villages, groupes d’aide mutuelle, communautés ou écoles pour animer ces rencontres.

Leur message est clairvoyant : “Sortez de votre « boîte » ! La vie quotidienne, la société, l’éducation, l’avis des autres… tout cela participe à nous cloisonner dans une vision du monde incomplète. Sortir de son référentiel, de sa zone de confort, s’ouvrir à la différence permet de prendre conscience de réalités qui n’étaient auparavant que des préjugés ou des échos rapportés par les médias. “

Ils assurent eux-mêmes le financement du projet en ayant économisé avant le départ. “Nous n’avons pas souhaité rechercher de sponsors car nous n’aimons pas l’idée de nous transformer en panneaux publicitaires ambulants.” Cela ne les empêchera pas de travailler sur la route, car il leur faudra boucler le budget.

Pour Alexis, ce voyage est une occasion de prendre le large pour réfléchir à la direction à donner à sa vie. “J’ai travaillé dans une grande industrie dans d’excellentes conditions. Mais à force de voyager, je commence à comprendre qu’il y a des problèmes plus importants à régler et des choses plus urgentes à faire que de construire des avions.”

Question essentielle s’il en est : comment utiliser au mieux le temps qui est mis à notre disposition dans une vie ?

Pour Antoine, le voyage est d’abord un mode de vie qui le nourrit. “Comme je suis plutôt curieux, découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles personnes et de nouvelles cultures me file la banane ! “

Ils arpentent actuellement les Etats-Unis. Cette destination à beaucoup de sens en regard des prochaines, en Amérique du Sud (Mexique, Cuba, Bolivie, Brésil, Argentine), car les deux « moitiés » du continent sont intimement liées par une histoire très forte et parfois très douloureuse. Autant de choses à observer pour leur projet. Diversité des rencontres. Richesse des échanges.

Pour ceux qui veulent les suivre :

www.open-spaces-travellers.com, sur Facebook : Open Spaces et bien sûr leur profil TWAM : http://www.travelwithamission.org/fr/profil/Akbalistik

Commentaires

Commentaires