BLOG

La Ville de Nice, TWAM et Amadeus mènent une opération d’arrachage de l’ailante

12 août 2016, Posté par Cedric Chasseriau dans TWAM NEWS
8 (1)

La Ville de Nice, TWAM et Amadeus mènent une opération d’arrachage de l’ailante

Considérée comme “plante invasive” par la Direction des Espaces verts de la ville de Nice, l’ailante menace la biodiversité de la Côte d’Azur. Réunis aujourd’hui au Mont-Boron dans le cadre d’un événement ludique et collectif, plus de 170 employés de l’entreprise AMADEUS ont notamment participé à une opération d’arrachage de la plante.

Nice, le 27 juin 2016. L’ailante se caractérise par une mauvaise odeur, une croissance rapide, une production de nombreuses graines favorisant son développement mais surtout des racines imposantes et agressives qui entravent la croissance et la régénération des autres plantes et menacent ainsi la biodiversité de la Côte d’Azur. Ces racines sont à mêmes également de causer des dommages aux réseaux d’égouts souterrains et aux canalisations enterrées. Sans intervention, l’ailante au rythme de développement actuel, pourrait représenter la moitié de la biodiversité de la région dans quelques dizaines d’années au détriment des plantes locales.

7

Conscient des enjeux, la ville de Nice organise ou facilite fréquemment l’organisation d’opérations d’arrachage. Aujourd’hui, l’entreprise AMADEUS basée à Sophia-Antipolis, adepte des Team Building solidaires pour des causes porteuses de sens et en collaboration avec son partenaire TRAVEL WITH A MISSION (TWAM) coordonnant régulièrement divers projets sociétaux, a souhaité agir. Pour le faire de façon ludique, l’entreprise a participé aujourd’hui à des olympiades du développement durable.

« J’aime cette idée de rassembler mes équipes autour de projets bénéficiant à des communautés ou pouvant sauvegarder notre environnement » a raconté Jérôme Bousrez, responsable de division au sein du Pôle R&D chez Amadeus lors de son mot de remerciement. M. Bernard Baudin, conseiller Municipal délégué aux parcs et jardins souligna quant à lui la responsabilité commune face à ce fléau et la bienfaisance des partenariats publics-privés comme celui-ci.

Outre l’arrachage de la plante dans plusieurs zones du Mont-Boron, les salariés ont également participé à une collecte de déchets, à une sensibilisation au recyclage ou encore à un quizz sur l’environnement. De quoi passer une journée aussi agréable qu’utile ! 8 (1)

Commentaires

Commentaires