Rencontre avec Cyril Gagnepain – Projet “Face to trees”

Dans les années 2000, Cyril GAGNEPAIN a fait des études forestières.  Il  s’est alors spécialisé dans la gestion des arbres urbains et l’élagage. Très rapidement, il s’est rendu compte qu’il avait un message sur la nature à faire passer. Il est alors devenu animateur et instructeur formateur en Grimpe Encadré dans les arbres  afin de faire prendre conscience au plus large public par le ludique, l’importance de notre proche environnement : Les arbres.

légende
Préparation des visages pour les arbres

Une grand-mère aventurière lui donna le goût du voyage. Il décida de jumeler un projet de tour du monde avec son envie de partager sa passion au plus grand nombre de personnes sur son chemin et sur internet.

Un tour du monde pour relever des défis

Nombreuses sont les raisons qui poussent les voyageurs en sac à dos à franchir le cap. L’une d’entre elle pour Cyril, en plus de découvrir le monde, fût celle d’être face à un mur. Sortir de sa zone de confort  pour s’adapter quotidiennement à des contraintes logistiques, linguistiques et financières, tel est le challenge pour lequel ce Twamer a quitté la France il y a environ un an. Le Québec fût sa première étape.

« Face to trees »

Légende
Un visage dans l’arbre

En plus de conférences animées et interactives sur le thème des arbres. Cyril propose également de faire monter le public dans les arbres pour y installer des visages  afin de les “humaniser” pour leur donner une identité et ainsi les respecter comme des “être vivants ” et non plus comme du “mobilier urbain”, explique-t-il.

Il est convaincu qu’en faisant lever le nez, petit à petit la population changera son point de vue et suscitera alors un grand intérêt et plus de respect pour ces « héros invisibles ». Il est maintenant prouvé que même “immobiles”, ils  nous permettent notamment d’éviter nombre de maladies cardiovasculaire, cancer de la peau, des seins, évitent des troubles psychologiques, dépressif, nous aide à guerrir plus vite physiquement et mentalement et accessoirement nous aide à respirer plus facilement dans nos villes surpeuplé et sur-pollué.

Durant son périple, ce voyageur engagé collecte également les solutions existantes; de bonnes ententes entre les citadins et les géants verts dans chacune des villes et chaque pays qu’il traverse afin de les transmettre à nouveau au-delà des frontières.

« Le Twaming comme une évidence »

Sensibiliser le plus grand nombre de personnes, sans rien demander financièrement en retour, c’est la façon de voyager qu’a choisi Cyril en décidant de devenir Ambassadeur TWAM après une soirée TWAM Drink à Lille. Il n’hésite pas à frapper aux portes des écoles et des associations afin de leur proposer ses interventions. La joie des enfants comme récompense et le message de cette nouvelle génération pour vivre dans un bon et beau futur en adéquation et en respect avec tous les êtres vivants qui nous entourent quotidiennement dans nos villes , voici ce qui le motive encore plus à continuer. Jusqu’à présent, il a déjà sensibilisé plus de 500 personnes et il souhaite dorénavant faire des vidéos sur internet afin de toucher plus de monde. Véritable porte-drapeau de l’organisation dans le monde, il encourage également les structures où il est intervenu à s’inscrire sur la plateforme pour que d’autres Twamers suivent ses traces.

Vous pouvez suivre le projet “Face to trees” via la page Facebook et son profil TWAM.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.