TWAM accompagne le footballeur Fethi Harek dans la réhabilitation d’un lieu d’accueil pour orphelins en Algérie

TWAM accompagne le footballeur Fethi Harek dans la réhabilitation d’un lieu d’accueil pour orphelins en Algérie

Dans le cadre de son partenariat avec Positive Football, le mouvement solidaire de l’UNFP, Travel With A Mission a accompagné le défenseur Nîmois  dans la réhabilitation d’un lieu d’accueil pour 70 orphelins du village de Bordj Zemmoura.

Toujours discret, jamais fanfaron, Fethi Harek est le genre de personnes que l’on aime avoir autour de soi. Tourné vers les autres, il est bien conscient de sa position de privilégié. “Être footballeur professionnel et vivre de ma passion est quelque chose d’extraordinaire qui me donne aussi la responsabilité d’agir pour l’intérêt général. Depuis des années, je cherche à me rendre utile à mon niveau en faisant notamment des maraudes dans les rues” déclare-t-il.

D’origine Algérienne, Fethi voulait agir pour les défavorisés de son pays. C’est ainsi que TWAM, via Positive Football, lui a proposé plusieurs projets dans des zones rurales favorisant notamment l’éducation de la jeunesse, clé d’un avenir meilleur.

C’est finalement un projet situé dans la petite ville de Bordj Zemmoura (écrit parfois Bordj Zemoura) qui a retenu son attention : la réhabilitation d’un garage transformé en centre de jeunes dans lequel se tiendront des activités diverses et variées (lecture, dessin, projections, cours d’informatique, accès internet, etc.).

Le village de Bordj Zemoura dans les montagnes

L’association bénéficiaire, partenaire de TWAM, s’appelle “Besmet Yatim”, soit “Le sourire de l’orphelin” en arabe. Depuis quelques années, celle-ci s’occupe en effet des orphelins de père, de mère ou des 2 deux parents de cette petite ville située à une demi-heure de Bordj-Bou-Arréridj et à 4h de la capitale Alger. Ils organisent des sorties et autres activités ludiques. Ils s’occupent également d’autres jeunes de la communauté.

Avant le soutien de Fethi Harek et l’accompagnement de TWAM, voici à quoi ressemblait les locaux de l’association. Un simple garage pas chauffé où se tenait les réunions de l’association. Pas idéal pour rassembler les jeunes pour qui les activités n’étaient organisées jusqu’alors qu’en extérieur.

Quelques photos prises lors du choix des matériaux.

Moins d’un mois de travaux plus tard, le lieu est méconnaissable…

 

… Pour le plus grand bonheur des enfants.

Lors de son séjour, Fethi Harek a participé aux travaux avec sa femme et ses 4 enfants. Un beau moment d’échange et de partage. Il a également pu faire un match de football et partager de beaux moments avec les bénéficiaires.

L’équipe TWAM est ravie d’avoir pu contribuer à la réhabilitation de ce lieu qui permet à cette centaine de jeunes d’avoir à présent un lieu pour se réunir et s’amuser/s’éduquer.

Voir le film du projet ci-dessous :

Leave a Reply

Your email address will not be published.